mybnotes :: minirecif

...l'univers de l'aquarium marin récifal...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Brassage

Fil des billets

02nov.

Projet du nouveau brassage - Mis en oeuvre le 5 novembre 2011

Comme je l'ai mentionné déjà mentionné dans un autre billet, le brassage interne est pris en charge par des pompes Newave et Maxijet. La Maxijet est un gouffre au niveau consommation et a du être adaptée pour changer son flux. En ce qui concerne mes deux Newave, c'est chaque jour qu'il faut réamorcer ces pompes pour avoir un flux convenable. Il faut également ajouté que le matériel date un peut et étant pointilleux j'ai envie d'avoir du matériel homogène. Ceci explique l'ouverture du projet "Nouveau brassage".

Depuis la mise en route de mon protocole avec les produits Daphbio, j'observe plus attentivement mon bac et j'ai pu constater qu'avec un brassage modéré, mes coraux sont beaucoup plus épanouis. C'est également l'occasion de revoir la circulation de l'eau en fonction du décore.

Bon assez de blablabla, voici quelques images pour illustrer la situation actuelle et le futur projet.

Brassage actuel

L'illustration ci-dessous présente la disposition du brassage actuel.

Brassage actuel

Brassage futur

L'illustration ci-dessous présente la disposition du futur brassage que je souhaite mettre en place. La grande différence est la circulation de l'eau qui est réalisé pour un passage de l'eau autour du décor en direction de la surverse. Il y a toujours deux pompes à l'arrière du décore, 1 en surface et l'autre au bas du bac.

Brassage futur

23déc.

Changement de la fréquence de brassage

Comme mentionné dans un de mes billets, le volume de mon brassage est actuellement insuffisant. Jusqu'à présent, mes deux pompes Newave 1000 (750-1400 l/h) étaient en activité que la journée pendant l'allumage des néons. Je voulais simuler le brassage jour/nuit avec le fait d'activer ces pompes durant la journée et rentre plus calme la circulation de l'eau durant la nuit, idée que j'avais trouvée très intéressante sur le net. Ayant un taux élevé de nitrate mais toutefois acceptable pour les poissons, j'ai pensé nécessaire de brasser 24h/24h.

Le volume de brassage est à ce jour de 2x1400l/h + 1x3000l/h = 5800l/h pour un volume but de 360 litres (env 300 litres net). Ce qui représente environ 20x le volume du bac.

23août

Brassage

Le brassage d'un bac récifal est un art : le récif étant lui-même très brassé, et de manière très peu uniforme. Notre tentative d'imitation de la nature doit ici être très étudiée. Rappelons de plus qu'une pellicule de mucus entoure les coraux, et que le brassage est leur manière de s'en débarrasser (et donc de se débarrasser de leurs excréments) et de se nourrir (les proies arrivent aux alentours du corail).

Il convient donc dans le bac de ne pas laisser de zones mortes, en particulier entre les pierres vivantes. La sédimentation de votre bac sera fonction de votre brassage. En effet, les zones mortes favorisent le dépôt de sédiments (outre les éventuels problèmes d'oxygénation, température, etc ... de cette partie du bac). En effet, un bon brassage doit idéalement garder les sédiments en suspension, pour les faire finir dans la décantation. A vous de trouver le schéma de courant pour obtenir l'effet voulu.

N'oubliez pas qu'aucune pompe ne doit être dirigée vers un corail ... De plus, la surface est la zone d'échange privilégiée pour l'oxygénation du bac. Il convient que toute la surface soit agitée, ce qui maintient un taux d'oxygène optimal (Le bulleur est largement dépassé en ce qui concerne l'oxygénation, mais notons tout de même que l'écumeur contribue à l'oxygénation de l'eau).

Ajoutons à cela qu'une surface d'eau bien brassée réfléchit de manière aléatoire la lumière, et facilite sa pénétration avec des angles différents.

3 mouvements sont observables sur le récif : la houle, les turbulences et les flux laminaires.

Nos pompes ne font que du flux pseudo laminaire (mais en réalité turbulent), qui peut être cisaillant (on peut créer des turbulences en dirigeant 2 pompes l'une vers l'autre, par exemple ): c'est pourquoi notre brassage est imparfait. L'adjonction de système de 'chasse d'eau' peut être d'un grand secours, et permet de créer une houle, en particulier. De même, on peut alterner des pompes en vis à vis toutes les 6 heures par exemple, ou pendant un cycle simulant les marées. Certaines pompes sont rotatives, ce qui évite de viser toujours la même direction. Leur fiabilité, par contre, est souvent discutable. On pourra également équiper les pompes de sortie de gros diamètres pour générer un flux le plus laminaire possible.

Sachez que pour parfaire votre brassage, le maître mot peut être 'diversité'. C'est pourquoi vous pouvez mélanger des systèmes, par exemple les 'kits marée', ou encore les systèmes 'chasse d'eau' (ou surge system), qui consistent à remplir un récipient au-dessus du bac, en permanence, et quand il atteint un certain litrage, de déverser tout le contenu d'un coup dans le bac, créant un flux et un reflux très intéressant en terme de brassage (houle).

Source de l'article : ici